Dérouler le menu
ACTUALITÉS

Hagane, créateur d’escalier design et fabriquant de menuiseries alu sur-mesure

Entretien avec Monsieur Olivier Py, fondateur d’Hagane.

Hagane, artisan à Angers

Quand avez-vous créé Hagane, et d’où vous est venue cette idée ?

Olivier Py : Hagane est née en 2010, à Vern d’Anjou (proche d’Angers), elle est le résultat de plusieurs facteurs.

D’abord, mon père était ferronnier d’art, j’ai toujours vécu à proximité d’un atelier. Ensuite, j’ai plutôt choisi de travaillé dans des bureaux d’études, afin de me perfectionner en images de synthèse. Cette compétence me sert aujourd’hui à avoir le même langage que les architectes.

J’ai toujours eu en tête cette idée de devenir un artisan, et c’est le pas que j’ai franchi en créant Hagane.

Hagane, fabricant d’escalier et de menuiseries acier

Chez Hagane, quel est votre métier ?

Olivier Py : Nous sommes des artisans, nous travaillons l’acier, et l’aluminium.

Nous sommes créateurs d’escaliers mais nous concevons, fabriquons et posons également des menuiseries et portes en alu, mais également des garde-corps design, des portails et des meubles en acier, des passerelles en verre, des verrières d’atelier. Toutes les pièces sont imaginées et dessinées chez nous avant de passer à l’atelier. Toutes sont créées sur-mesure pour répondre exactement aux besoins de nos clients.

Combien de personnes travaillent chez Hagane ?
Comment avez-vous choisi de travailler ?

Olivier Py : Nous sommes aujourd’hui six personnes, je m’occupe de la rencontre avec le client, de la première prise de mesure à partir de laquelle je vais pouvoir concevoir le projet. Ensuite, une fois le dessin validé par le client, c’est un des responsables de l’atelier qui assemble chacune des pièces et c’est la même personne qui ira poser l’ensemble chez le client.

Ils sont actuellement deux compagnons pour s’occuper de la partie menuiseries alu, un métallier pour tous les escaliers en métal, garde-corps acier, passerelles, meubles. Il y a également un manoeuvre pour les accompagner dans leur travail et une secrétaire pour toute la partie administrative.

Tous sont des personnes « complètes », ils connaissent leurs métiers. Chacun d’eux crée les pièces et envisage le moment où il sera nécessaire de poser les éléments finis. C’est ainsi que nous concevons notre métier

Hormis l’alu et l’acier, quelles sont les matières que vous travaillez ?

Olivier Py : Principalement l’acier et l’alu… C’est une véritable passion pour moi. Comme je le disais, ayant eu un papa ferronnier c’est un élément qui coule dans mes veines, il a su me donner cette sensibilité.
Nous nous fournissons uniquement en local pour cette matière première. Nous travaillons aussi le verre, aussi chez un fournisseur local. Les éléments en bois sont sous-traités chez une entreprise voisine.